La coagulation / Floculation :

Définition de la coagulation / floculation:

La coagulation-floculation est un procédé de traitement physico-chimique d’épuration de l’eau, utilisé pour le  traitement d’eau usée.

Principe de la coagulation / floculation :

Les particules colloïdales ayant un diamètre très faible ( les fines ) et étant chargées électronégativement (ce qui engendre une répulsion intercolloïdale ) ont une vitesse de sédimentation extrêmement faible : c’est à dire que les polluants contenues dans l’eau se repoussent et ne décantent pas naturellement.

La coagulation / floculation permet donc de pallier à ce problème :

  1. l’adjonction de coagulant ainsi qu’une agitation rapide du volume à traiter, supprime les répulsions intercolloïdales et permet au colloïdes de se rencontrer. C’est la coagulation.
  2. l’adjonction de floculant ainsi qu’une agitation lente du volume à traiter, provoque l’agglomération des colloïdes se transformant dès lors en une masse suffisante permettant la sédimentation  nécessaire pour un traitement appelé “floc”. C’est la floculation.

Dimensionnement d’une coagulation/floculation :

Le dimensionnement de ce type d’installation prend en compte la quantité de réactif ainsi que la vitesse d’agitation des bacs destinés à recevoir les volumes à traiter . Un essai laboratoire appelé “Jar test” permet, par un dosage et une vitesse d’agitation différente sur plusieurs béchers , de déterminer quels sont les couples quantités de réactifs / vitesse et temps d’agitation qui permettent d’obtenir l’eau la plus limpide, les “flocs” les plus gros et les mieux décantés.

Une fois les eaux coagulées et floculées, les eaux sont dirigées vers un séparateur : décanteur ou flottateur